Notice: Undefined offset: 0 in /home/boutique/public_html/wp-content/themes/boutique-child-theme/single.php on line 47

Notice: Trying to get property 'term_id' of non-object in /home/boutique/public_html/wp-content/themes/boutique-child-theme/single.php on line 47

Notice: Undefined offset: 1 in /home/boutique/public_html/wp-content/themes/boutique-child-theme/single.php on line 48

Notice: Trying to get property 'term_id' of non-object in /home/boutique/public_html/wp-content/themes/boutique-child-theme/single.php on line 48

Quelle est la différence entre une dissolution, une faillite et une fusion ?

Categories: Droit des ASBL, Faillite/dissolution

La dissolution est opérée par une seule structure et elle est la décision de mettre fin à une personne morale (on parle alors de liquidation), et notamment de mettre fin à une ASBL ou une coopérative. Il existe trois types de dissolution : de plein droit (« à la suite d’un fait ou évènement défini par la loi ou les statuts »), judiciaire (par décision du tribunal de l’entreprise) et volontaire (par décision de l’AG). En principe, la dissolution suppose que la structure a encore assez d’actif pour apurer toutes ses dettes.

La fusion est opérée entre deux structures, et elle n’entraine pas de liquidation. Elle requiert notamment que les PV d’AG soient établis par acte authentique (c’est-à-dire devant notaire). Elle est organisée de deux manières : la fusion par absorption (lorsque l’une des deux structures fusionne avec la seconde) ou la fusion par constitution d’une nouvelle structure (lorsqu’il s’agit de créer une nouvelle entité, dans laquelle les deux structures apporteuses vont fusionner).

La faillite, qui s’applique à toutes les structures / entreprise (dont les ABSL ou les coopératives) qui comme le dit la loi « ont cessé (leurs) paiements de manière persistante et dont le crédit se trouve ébranlé ». La faillite est prise en charge par le tribunal de l’entreprise. La procédure de faillite sera lancée soit sur aveu de l’entreprise concernée (qui avertira spontanément le tribunal de l’entreprise), soit sur plainte d’un ou plusieurs créanciers ou du ministère public. On parle donc de faillite lorsqu’une structure n’a plus assez d’actif pour apurer toutes ses dettes.

Etant donné que les procédures de fusion requièrent l’intervention d’une notaire, et que la faillite est décidée par le tribunal de l’entreprise, La Boutique de Gestion ne peut vous accompagner que dans le cadre d’une dissolution. Pour plus d’information, une note sur la dissolution est reprise dans Outils / Documents en droit des asbl à télécharger.